FAQ

Vous trouverez dans cette rubrique quelques questions qui me sont posées fréquemment.  Toutefois si votre interrogation subsiste après cette lecture, n'hésitez pas à me contacter via la page Contact ou directement par téléphone au 06.19.32.35.43.

Bonne lecture à tous,

-Dimitri-

Qu'est-ce que le detailing ?

Concept venu directement des Etats-Unis et répandus dans de nombreux pays, le Detailing est l'appelation qui consiste à renover, rajeunir et protéger un véhicule par le biais de différentes étapes de lavage et de correction.  

 

Sur des traitements complets on pourrait résumer cet exercice en 7 étapes principales :

  1. Le prélavage
  2. Le lavage
  3. La décontamination
  4. Le polissage
  5. Le lustrage
  6. La protection
  7. La finition

Le detailing n'est donc pas une préparation esthétique ordinaire et requiert des connaissances bien spécifiques, du matériel et des produits haut de gamme pour permettre de garantir les résultats recherchés, autant pour l'extérieur du véhicule que pour son intérieur.

 

Les maîtres mots du detailer sont minutie et rigueur, ce qui reste loin des standards de rentabilité et de rapidité d'execution auxquelles sont soumises les autres méthodes de lavage traditionnelles grand public. Chaque détails, souvent oubliés des autres méthodes,  sont ici soignés et traités (échappements, passage de roue, intérieur de jantes, baie moteur, ...)

Quels avantages apporte-t-il par rapport aux méthodes de lavage traditionnelles ?

Vous trouverez ci-dessous les défauts que peuvent provoquer les méthodes de lavage traditionnelles :

  • Le lavage haute pression / Karsher : C'est surement la méthode la plus répandue et la plus sûre des quatres, et pourtant... Utilisé trop près et avec une pression pas forcément en adéquation avec le support Et les brosses mises à disposition dans les stations ne sont pas forcément en bon état et souvent stockées dans un simple bac avec un peu d'eau peu/pas nettoyé ou directement à même le sol. Chargées de saletés on imagine les dégâts que cela fera sur la carrosserie lors de son utilisation... Par contre le karsher reste un bon moyen pour faire ses prélavages ou un rinçage efficace.

 

  • Le portique rouleaux : C'est la méthode la plus connue et répandue. Les lavages sont de meilleure qualité que dans les stations de nettoyeurs haute pression, mais elle génère obligatoirement des défauts et des microrayures en raison de la pression exercée par les rouleaux, leur vitesse de rotation élevée et par la transmission des contaminants toujours présents sur les fibres de la brosse. Les véhicules possédant des vernis tendres (japonaise) y seront particulièrement sensibles, et ce malgré les nouvelles brosses dites "anti-rayures" ou les brosses à bandes de feutres.

 

  • Le carwash : Mélange de deux procédés ; un portique rouleaux à bandes de feutre avec une finition manuelle. Ce système promet un programme complet et rapide pour un coût raisonnable, mais dans la réalité la rentabilité et la rapidité d'execution priment dans ces stations car les passages sont chronométrés et le travail à la chaine. Le matériel utilisé n'arrangent rien : des microfibres d'un autre âge et de qualité médiocre, une peau de chamois pour le séchage manuel ! Les bandes de feutres une fois chargées de contaminants ne sont pas changées régulièrement, mais simplement rincées pour prolonguer leur durée de vie et ont devine aisément les rayures que cela pourra provoquer, et si les rouleaux n'ont pas bien fait le travail, l'essuyage à la peau de chamois ne pardonnera pas !

 

  • Le lavage sans eau / à la vapeur : Très prisée et dans l'air du temps, les lavages dits écologiques ne présentent pas que des avantages et vous pourriez bientôt l'apprendre à votre insu. En effet outre la facilité de mise en oeuvre et la promesse de faire des économies d'eau, les produits à base d'eau utilisés pour lubrifier la carrosserie et décrocher les contaminants devront être appliqués de manière abondante sur les saletés et essuyés en exerçant le moins de pression possible et ce en changeant régulièrement les multiples microfibres utilisés pour le lavage, la décontamination et le lustrage.
    Seulement dans les faits, cela est rarement le cas. Une microfibre de qualité peut coûter jusqu'à une vingtaine d'euros/pièce et le coût modeste d'un lavage implique obligatoirement une réutilisation fréquente des microfibres employées (une bonne vingtaine par véhicule suivant son état) augmentant encore plus le risque de défauts.
    Ces mêmes défauts apparaissent souvent après que les produits à haute teneur en huile (utilisé pour booster la brillance) se seront évaporé (au bout d'une semaine) et là le massacre apparaitra !  D'ailleurs plusieurs clients sont venus voir Dimitri suite à ces mésaventures.   

 

Fort de ce constat, il est assez facile de trouver des avantages au detailing vis à vis de ces méthodes de lavage grand public :

  • Permettre un nettoyage dans les règles de l'art sans risque pour la peinture,
  • Protéger efficacement et durablement votre véhicule,
  • Pouvoir corriger un certains nombre de défauts avant d'avoir recours à un carrossier/sellier, évitant ainsi les problème de brouillard de peinture, raccord, voile terne, défaut de teinte, ...
  • Facilité son entretien et apporter un confort supplémentaire au quotidien,
  • Facilité sa revente ou apporter une plus value en effaçant les défaut du temps.

 

Pourquoi parle-t-on de "décontamination" ?

La "décontamination" est un terme qui peut paraitre barbare, mais qui représente une des étapes indispensable du Detailing. Cela consiste à venir enlever les différentes particules présentes sur le vernis (fiente, pluie acide, sève, goudron, tâche de pollution, particules ferreuse, etc...) qui ne partent pendant les phases de lavage classique et necessite bien souvent l'emploi de produits de qualité bien spécifiques.

Ce n'est qu'après cette étape cruciale que l'on pourra envisager un polissage de qualité professionnelle pour corriger les défauts présents dans le vernis et arriver à un état de brillance ultime qui magnifiera les courbes de votre véhicule !

A quoi sert une cire ? Est-ce indispensable ?

Non bien entendu cela n'est pas indispensable, mais néanmoins conseillé. En effet sur un véhicule neuf ou usagé, une cire, un sealent ou un traitement à base de nano-particules permet de former un film protégeant le vernis des agressions extérieures pour une durée plus ou moins longue et suivant les conditions d'utilisation du véhicule.

Cela permettra aussi d'améliorer l'apparence esthétique de l'auto en réhaussant la brillance, l'éclat et la profondeur de la peinture, en retardant considérablement le blanchiment des matières plastiques ou le vieillissement du vernis face aux UV.

Cela pourra simplifier grandement son confort d'utiliation (exemple des traitements céramique sur les pare-brises ou l'effet hydrophobe est tel que votre vision ne sera plus gênée lors de très fortes pluies ou par l'oubli de vos essuis-glace ! Un plus indéniable pour votre sécurité !) ou son entretien lors des futurs lavages, la crasse adhèrant nettement moins sur les parties traitées.

Il n'y a donc que des avantages à le faire régulièrement !

Quel est l'intérêt de traiter un véhicule neuf ?

On pourrait croire qu'un véhicule neuf serait exempt de tous défauts et protéger comme il se doit pour garder pendant longtemps l'éclat de ses premiers instants, et pourtant...

Les différents transports du véhicule, les interventions multiples du personnel et le stockage de ce dernier peuvent générer des défauts disgracieux qui malgré tout le soin apporter par la concession ne seront pas forcément éliminés complètement à la livraison de celui-ci. L'étape de la préparation est donc primordiale et il n'est pas rare qu'un véhicule ne soit pas livré dans un état esthétique optimal !

Ensuite outre le qualité de la préparation et du préparateur, un véhicule neuf ne sera protéger généralement que pour une courte durée (cire de protection de type NHP dans 90% des cas). Le risque d'apparition de microrayures et de rayures durant les premiers lavages est donc particulièrement important.

A la longue cela générera un voile terne qui masquera la profondeur et l'éclat de la peinture, le vernis se chargera en contaminants divers et variés (fiente, pluie acide, sève, goudron, tâche de pollution, etc...), ce qui dévalorisera votre bien et changera parfois même la teinte perçue du véhicule !

Dimitri saura vous orienter et vous renseigner sur les différents types de protections possibles pour garder durablement une auto étincelante.

Pouvez-vous préparer n'importe quel véhicule ?

Oui bien entendu ! Que vous possédiez une Renault twingo ou une supercar, Dimitri vous apportera le même niveau de qualité de préparation et cherchera toujours à atteindre la perfection du détail quelque soit la marque et le modèle du véhicule confié.

Et cela peut tout aussi bien s'appliquer aux bâteaux, camping-cars, camions, avions, motos, etc...

Pouvez-vous tout rénover ? Quelles sont les limites des traitements proposés ?

Effectivement, nous n'avons pas la vocation à remplacer un carrossier, certains dégâts esthétiques (rayures multiples et très profondes, traversant le vernis, bosses, enfoncements, rouille, pièces endommagées, cuir perforé, rembourrage manquant ou déchiré, ...) ne seront pas rattapables même avec le summum du Detailing. Ceci étant nous nous présentons comme une excellente alternative à la carrosserie et à la scellerie sur 80% des défauts courants.

En outre nous travaillons avec des partenaires fiables dans ces domaines, qui le cas échéant, assureront ce type de prestations.

RESVEdeDetail

Detailing automobile, soin du cuir et traitement céramique

 

siret : 802 739 680 00014

Vendeur et installateur officiel dashcam BlackVue France

Contact :

Dimitri RESVE : 06.19.32.35.43

E-mail : contact@resvededetail.com

 

Horaires :

Lundi-Vendredi 9h00-19h00

WE sur RDV uniquement

FAQ

Retrouvez ma page pro sur Facebook en cliquant sur la mention "j'aime" et sur le réseau LinkedIn.